Mirabeau


Le château de Mirabeau

A 330 m d’altitude, proche de la Durance dans le Parc naturel régional du Luberon, Mirabeau à une population de 1055 habitants appelés les Mirabelains et Mirabelaines.

Mirabeau vient de Mirar: voir, regarder et bel: beau.

En 1985, les films Jean de Florette et Manon des Sources de Claude Berri, d'après Marcel Pagnol furent en partie tournés dans ce charmant village provençal.

Un peu d'Histoire:

C’est sur le plateau du Saint-Sépulcre qu’ont été mises au jour les premières traces d’occupation humaine datée de la période laténienne vers -500 av. JC.

Un four de potier gallo-romain a été découvert au lieu dit Le Moulin.

Au début du XIIe siècle, entre 1096 et 1118,le premier "castrum" apparaît.

Le village atteint son apogée au début du XIXe siècle avec l’activité du bac traversant la Durance. Il y avait alors 700 habitants, mais le premier pont construit en 1835 marqua l'arrêt du bac et les voyageurs ne s’arrêtèrent plus dans les nombreuses auberges. La population déclina jusqu’à moins de 500 habitants à la fin du XIXe siècle.

A voir à Mirabeau:

-Le château.

Il fut bâti à la fin du XVIe siècle mais ne cessa d’évoluer jusqu’au

XVIIIe siècle. On ne le visite pas mais son parc est aménagé en promenade publique.

Le château de Mirabeau.
L'èglise St Pierre de Mirabeau.

-L'église Saint-Pierre:

  ses fondations datent du XIIe siècle.

Elle possède une porte romane,

un portail du XVIIe siècle et des fenêtres du XIXe siècle.

L’église fut touchée par un tremblement de terre en 1812.

Le clocher lui se panache en une partie médiane

du XVIIe siècle alors que le sommet date du XIXe siècle.

La fontaine de Mirabeau

La fontaine.

La Chapelle de la Madeleine (fin du 12ème siècle).

-Le Défilé de Canteperdrix.

Sur la falaise près du pont de Mirabeau on peut pratiquer l'escalade.

-Les Piliers du Pont Mirabeau.

Les Piliers du Pont Mirabeau.

Le premier pont de Mirabeau bâti au XVe siècle fut en partie détruit en 1440, 1635, 1843 et 1881 par les crues de la Durance.

L'idée d'un pont suspendu est évoquée en 1825 puis exécutée en 1831.

Il sera achevé en 1835 et emporté par la crue du 2 novembre 1843 et reconstruit en 1845.

Les deux immenses portiques néo-roman sont encore visible aujourd'hui et inscrit au Monument historique.

Détruit pendant la Première Guerre mondiale il fut remplacé en 1935 par un pont d'une travée unique surplombant la Durance.

Chacun des piliers illustrait-par une frise exécutée parAntoine Sartorio- les quatre départements limitrophes (Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse). Désormais, ces frises sont réunies au centre du rond-point qui se trouve côté Bouches-du-Rhône.

Dans la nuit du 17 août 1944, la Résistance fit sauter une partie du pont. Il fut réparé quelques jours plus tard puis complètement

remis en état au cours des années 1947-1948.

Le pont moderne date de 1988.

Aller à:

Ansouis
Cucuron
La Motte d'Aigues
Mérindol
Puyvert
Beaumont de Pertuis
Grambois
La Tour d'Aigues
Pertuis
StMartin de la Brasque
Villelaure
Cabrières d'Aigues
La Bastidedes Jourdans
Lauris
Peypin d'Aigues
Sannes
Vitrolles en Luberon
Cadenet
La Bastidonne
Lourmarin
Puget
Vaugines

hotel_468x60_15ko.gif

Rechercher:

Paradou 2017
EXPOSITION Château de La Tour d'Aigues « Céramiques contemporaines : éloge de la matière »

Sortir:

Le Luberon 31, rue Giraud 84120 Pertuis
Le Cigalon Cours Pourrieres 84160 Cucuron
Théâtre de Pertuis, du Luberon et du Val de Durance
Cinéma d'art et d'essai itinerant la Strada
Prism formation conseil entreprise