Grambois


Grambois

Dans le Parc naturel régional du Luberon, dominant à 370m d’altitude la vallée de l'Èze, Grambois avec ses ruelles en "calade" et sa fontaine centrale a conservé son caractère provençal.

Grambois qui est classé "village fleuri" compte 1135 habitants appelés Gramboisiennes et Gramboisiens.

La première trace du nom de Grambois est "terra de Garambodane" en 1027.

A voir à Grambois:

-L’Ermitage de saint Pancrace XVIIe siècle et sa chapelle classée Monument historique n’est pas ouverte au public mais depuis l'épidémie de peste des années 1720 à 1722 une procession annuelle à la chapelle est organisée le dimanche suivant le 12 mai.

Grambois

-L’Église Notre-Dame de Beauvoir.

La plus ancienne mention de l’édifice date de 1096, c’est alors un bâtiment très modeste. Il sera agrandit au fil du temps mais en 1708, la voûte s'effondre suite à un tremblement de terre.

Les parties hautes sont rebâties et la façade actuelle est édifiée ainsi que le clocher. Au XIXe siècle on installera le campanile de fer forgé.

 

-Le Château.

En août 1590 ce bâtiment fut érigé en lieu et place du château originel détruit avant 1290 et dont il ne reste aucune trace. La façade fut remaniée vers 1730. En leurs temps, Mme de Sévigné et sa fille Mme de Grignan, ainsi que Mirabeau y séjournèrent.

-Le Rempart.

Datant de 1377 et épais de deux mètres. Sur la façade nord du rempart se trouve une tour rectangulaire surmontée d'une barbacane appelé la Tourrache. Au XVIIe et XVIIIe siècles c’était une maison consulaire.

-La fontaine de la place de l'église qui date de 1879.

Ici le cinéaste Yves Robert tourna deux scènes de son film "La gloire de mon père" d'après l'oeuvre de Marcel Pagnol; la partie de pétanque et le retour de la fameuse chasse aux bartavelles. Depuis la fontaine est baptisée "Fontaine des Bartavelles".

-Fontverane.

Très ancienne fontaine située à l'est du village abritée sous une voûte, l'eau tombe dans un bassin aménagé en lavoir dont le trop-plein alimentait autrefois un bassin de l'autre côté du chemin.

-Fontsausse.

Tout aussi ancienne cette fontaine alimente un petit lavoir.

-La Maison des Hospitaliers.( XIIIe, XIVe et XVe siècles) Rue Jaousé de Fouentviérano, la croix de Malte encerclée et gravée sur la façade.

-L’Oratoire Notre-Dame de Miséricorde de 1851 est situé sur la D33 au niveau de la fourche qui mène à droite vers Mirabeau et à gauche vers Beaumont-de-Pertuis.

-L’Oratoire Saint-Joseph situé dans la vallée au niveau du château

de Pradines est le seul des cinq oratoires de Grambois à ne pas être dédié à la Vierge.

Aller à:

Ansouis
Cucuron
La Tour d'Aigues
Mirabeau
Puyvert
Villelaure
Beaumont de Pertuis
La Bastide des Jourdans
Lauris
Pertuis
St Martin de la Brasque
Vitrolles en Luberon
Cabrières d'Aigues
La Bastidonne
Lourmarin
Peypin d'Aigues
Sannes
Cadenet
La Motte d'Aigues
Mérindol
Puget
Vaugines

hotel_468x60_15ko.gif

Rechercher:

Paradou 2017
EXPOSITION Château de La Tour d'Aigues « Céramiques contemporaines : éloge de la matière »

Sortir:

Le Luberon 31, rue Giraud 84120 Pertuis
Le Cigalon Cours Pourrieres 84160 Cucuron
Théâtre de Pertuis, du Luberon et du Val de Durance
Cinéma d'art et d'essai itinerant la Strada
Prism formation conseil entreprise